La Guadeloupe accueille le concours du 20 au 23 Juin 2022

Le Spirits Selection se rendra dans l’un des hauts lieux de la production française de rhum, reconnu en particulier pour ses rhums agricoles mais aussi pour ses rhums dit « traditionnels » administrés par une Indication Géographique depuis 2015.

Intimement liés à l’histoire de l’archipel, près de 13200 hectares de terres agricoles guadeloupéennes sont consacrés à la production de cannes à sucre, et, si la majorité est destiné à l’industrie sucrière, ce ne sont pas moins de 10 rhumeries fumantes qui produisent des rhums.

Les rhums de Guadeloupe sont le véritable fer de lance du développement économique, courroie d’entraînement génératrice de nombreux emplois directs et indirects, dans tous les secteurs et tout particulièrement pour le secteur touristique pour qui le rhum est un produit phare.

Ary Chalus, Président du Conseil Régional de Guadeloupe

Les Guadeloupéens et le rhum

La production annuelle de rhum en Guadeloupe atteint environ 80.000 Hectolitres d’alcool purs (soit 8 millions de litres !) dont autour de 43% en rhums agricoles et le reste en rhums traditionnels de sucrerie , mais on estime que près de 65 % du volume est consommé localement.

Du fait que 70% de l’industrie rhumière en Guadeloupe soit constitué de petites unités de productions familiales, la canne est coupée et broyée avec un maximum de fraîcheur, ce qui donne aux rhums agricoles une palette aromatique très diverse et très parfumée liée à la subtilité de la canne à sucre guadeloupéenne.

L’Indication Géographique Protégée ouvre de nombreuses portes pour la production de rhums en Guadeloupe; elle permet ainsi de produire des rhums au profil plus divers et de se différentier dans le monde des rhums agricoles et de mélasse.